/

L’Islande, le pays aux énergies vertes

Totalement isolés du reste du monde géographiquement, les islandais ont su utiliser, au fil des siècles, leurs ressources géologiques pour survivre et se développer. Ces ressources ont commencé à être utilisées au milieu du XXème siècle et ont amplement contribué au développement économique de l’Islande. Aujourd’hui, ils excellent dans le secteur des énergies vertes et sont un modèle respectueux de l’environnement.

image

Le point fort de l’Islande est sa topographie et tout particulièrement son caractère volcanique. Grâce à ses 200 volcans et 600 sources d’eau chaude, le pays est devenu complétement autonome du point de vue énergétique. Le pays se trouve au-dessus des plaques eurasiatique et américaine. L’Islande compte 600 sources d’eau chaude. Les islandais ont cherché à comprendre les bienfaits de leur sol en creusant des puits pour trouver de l’eau chaude et fournir de l’eau aux hôpitaux, écoles et logements. Ils ont créé des piscines extérieures naturelles et chauffées dont les islandais raffolent.

L’île a créé des centrales géothermiques pour bénéficier de ses ressources naturelles en récupérant la chaleur des entrailles de la Terre avec des températures supérieures à 150°C. L’eau géothermique est une ressource naturelle que l’on trouve en abondance en Islande avec plus de 90% des bâtiments chauffés par cette source géothermique. C’est l’une des zones géothermiques les plus actives au monde. Les centrales géothermiques sont écologiques puisqu’elles ne créent pas d’importantes quantités de pollution.

Krafla est l’une des zones les plus connues internationalement. La centrale islandaise de Krafla a été la première à exploiter la géothermie à grande échelle. Aujourd’hui, elle fournit environ 20 % de la population de l’île en électricité. En 2009, un forage réalisé près de la centrale géothermique islandaise de Krafla a atteint une poche magmatique. Depuis, et durant deux ans, de l’eau surchauffée (température de plus de 450 °C) a été utilisée pour produire de l’électricité verte.

Une électricité 100% renouvelable

L’Islande est un leader mondial dans le domaine de l’énergie verte, 100% de son électricité est renouvelable. Le pays a ensuite construit des usines hydroélectriques afin de fournir de l’électricité aux industries et à la population. Cette électricité est générée par la puissance hydraulique ; c’est-à-dire de par la force gravitationnelle du courant de l’eau. Le coût de cette énergie est relativement bas. L’île compte treize usines hydroélectriques et deux géothermiques. Beaucoup d’industriels dans le domaine de l’aluminium sont venus en Islande pour tirer parti de la géothermie, l’industrie nécessitant énormément d’électricité.

Les ressources hors du commun du pays ont également permis de remplacer le charbon et le fioul pour la chaleur. L’Islande fournit le chauffage de 90% des bâtiments, piscines et serres agricoles. Au total, l’énergie renouvelable représente 87% de l’énergie primaire consommée par le pays, reste le pétrole nécessaire pour les transports et la pêche mais l’Islande s’est fixé pour objectif de devenir le premier pays au monde 100% vert à horizon 2050. Les islandais travaillent d’ailleurs depuis 2003 sur des prototypes de bus roulant à l’hydrogène. L’île va également encourager la population à utiliser les voitures roulant à l’hydrogène. Ce combustible devrait connaître une effervescente vers 2030.

L’Islande a également créé une agence de l’énergie pour maximiser la consommation énergétique des citoyens et optimiser les dépenses énergétiques des foyers islandais mais aussi des bâtiments du secteur public et du secteur industriel.

 

 

Stéphanie Monet

Rédactrice dans la finance et l'économie depuis 2010, j'ai créé deux sites Mon Totem, accès sur du contenu positif orienté sur l'écologie, et Penser Demain, rassemblant des sujets sur le monde que nous souhaitons créer demain.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :